Les miels du pays guérandais

DSC05363_edited.jpg

Durant le printemps et l'été, les abeilles butinent les fleurs à la recherche du nectar. Le nectar est ensuite transporté jusqu'à la ruche où d'autres abeilles se chargent de le "transformer"en miel. Ce miel est stocké dans les alvéoles et constitue une des ressources nécessaires aux abeilles. Suivant les fleurs qu'elles butinent, le nectar apporté à la ruche est différent induisant la production de différents miels. Ainsi, en suivant la floraison des plantes mellifères, nous proposons 5 miels différents récoltés par nos soins. Nous prélevons seulement le miel en surplus et laissons suffisamment de miel en réserve pour les abeilles.

DSC05356_edited.jpg
Fleurs de printemps

A partir de fin mars, les températures augmentent permettant aux abeilles de sortir de l'hivernage. Elle partent à la recherche du nectar pour reconstituer leur stock. A cette époque, elles butinent du prunellier sauvage, de la moutarde, du colza et toutes les autres plantes printanières.

 

Ce miel récolté début mai est doux tout en étant floral. Sa texture est crémeuse, une sensation agréable en bouche....

Fleurs d'été

Récolté durant l’été, ce miel est élaboré à partir d’une multitude de fleurs sauvages présentes en presqu’île guérandaise, en particulier le trèfle et la ronce. Il peut également contenir du miellat de chêne selon les périodes de récolte.

 

Ce miel récolté de fin juin à fin août est parfumé et assez doux.

DSC05351_edited.jpg
Ronce, châtaigner et fleurs sauvages
DSC05354_edited.jpg

Dès juin, deux floraisons importantes commencent : celles de la ronce et du châtaignier. En effet, la ronce présente dans divers milieux est une ressource en nectar essentielle pour les abeilles. Dans la partie nord guérandaise, le châtaignier recouvre de belles surfaces. Les chatons du châtaignier regorgent de nectar pour les abeilles.

Ce miel récolté en juillet a un gout prononcé grâce au nectar de châtaignier mais celui des autres fleurs permettent d'arrondir cette note forte...

En 2021, les conditions météorologiques ont rendu difficile le butinage des chatons de Châtaignier par les abeilles.  Ainsi, le miel est moins fort par la faible présence du miel de Châtaigner avec une prépondérance de miel de Ronce.

Fleurs du Marais de Brière

En été, les zones de marais sont importantes pour les abeilles. En effet, le manque d'eau peut provoquer des stress hydriques aux plantes mellifères ne leur permettant pas de produire de nectar. Or dans les marais, la présence en eau même à la période estivale permet d'assurer des ressources pour les abeilles.

 

Miel acidulé aux notes énergiques en bouche et à la texture fine. Récolté en août, ce miel est élaboré exclusivement sur le marais de Brière.

DSC05353_edited.jpg
Blé noir et fleurs sauvages
DSC05352_edited.jpg

Dans la région guérandaise, la culture du blé noir (ou sarrasin) est bien présente. Pour beaucoup de plantes, la floraison se termine mais celle du blé noir commence ! Les abeilles profitent de ces nombreux hectares cultivés par les agriculteurs pour préparer leur stock d'hiver.

Ce miel récolté en août est à la fois corsé et floral donnant un goût très recherché pour les amateurs de miel. La texture reste légère avec une cristallisation fine.

En 2021, les conditions météorologiques n'ont pas permis aux abeilles de butiner sur les fleurs de Blé noir, dont la floraison a été très rapide. Aucune récolte de Blé noir n'a pu être effectuée par nos soins. Nous ne pouvons donc vous proposer ce miel à la vente actuellement. La prochaine récolte possible sera en août 2022.

 
 
 
 
 

Accueil

Commande

Contact